mercredi 9 mai 2012

L'enfant-chat

Il s'appelle Eliott. C'est mon fils... que j'appelle parfois l'enfant-chat. 



Du haut de sa différence plus grande que trois pommes, l'enfant-chat est le roi du salon, le roi de la maison. Il a besoin d'air et d'espace à un tel point que les oreillers ne peuvent cohabiter avec lui dans son lit, que les coussins n'ont plus leur place sur le divan. Tout par terre et lui, seul sur son grand lit vide me souriant parce qu'ainsi, il respire mieux. Et moi qui m'approche pour une caresse, et lui qui me repousse et me pointe la porte... pas maintenant, maman. Je ne suis pas prêt.

L'enfant-chat est indépendant. Parfois des jours sans un regard dans les yeux, sans un contact désiré. Et lorsqu'il en a envie, qu'il est enfin prêt, cette main dans la mienne qu'il dépose sur son ventre pour que je puisse le flatter, mais pas trop. Et s'il m'accepte, j'aurai sans doute droit à ce regard bleu ciel qui fait battre mon coeur et à ce rire-bonbon que j'enregistre dans mon cerveau car c'est sa façon à lui de me dire qu'il est heureux.

Et comme l'enfant-chat ne parle pas, le coeur de sa maman doute souvent et souffre parfois. Ces moments où je ne le comprends pas, où mes essais se soldent par ses cris et ses pleurs, où moi-même j'ai le coeur gros de ne pas être en mesure de lui donner le pouvoir de la parole... ces "brisures" qui amène l'enfant-chat à "grafigner" et à mordre dans l'espoir de peut-être ainsi se faire comprendre. Ces heures de silence où je parle à sens unique avec celui qui me répond par ses gestes et ses yeux... les moments difficiles dans l'apprentissage de la différence.

Mais l'enfant-chat nous soigne le coeur, nous fait sourire, nous enseigne la vie et le temps... Ces instants de grâce où il se colle sur moi, s'abandonne et s'endort me comblent et me rassurent dans mon rôle de mère. Toutes ses premières fois qui m'épatent, me rendent fière de lui en silence...

Je t'aime tant, mon minou.



samedi 5 mai 2012

Homme cherche femme en 200 caractères...

"Coudonc ça va-tu mal dans l'monde,
  Ou ben y'a juste moé qui capote,
  C'est p'têtre ben parce que j'ai pu de blonde,
  qu'la vie a l'air pas mal moins hot" 
Dédé Fortin


Aujourd'hui on va, en quelque sorte, parler de ça. En fait, justement parce que ça va mal en *!!%&*(% (lire ici "gériboire", "soda", "sac à papier" ou, si vous préférez, "criss") au Québec et OH!CANADA, on va se changer les idées, ok? On va jaser ici du deuxième et troisième vers de ce quatrain: la recherche de l'aaaaamour (ben quoi? C'est la thérapie par le futile... vous connaissez? Même principe que de se saouler pour oublier que notre chien est mort, que notre mari nous trompe, qu'on a passé au feu, que nos enfants sont des bums qui écoutent du Éric Lapointe à tue-tête... Ça fait du bien sur le coup, mais le lendemain matin, t'as encore les deux pieds dans la m.....vous voyez le genre?)

Donc, je disais: la recherche de l'aaaaaaaaaamour!!

Je me suis inscrite sur deux sites de rencontre (BANG!) dans le but de m'inspirer ce billet... Non, non, je vous entends au loin vous méprendre... Je n'ai même pas 1% d'espoir d'y rencontrer l'Homme, le vrai, le mien. Attention: je ne juge pas les personnes qui croient en ce type de vie virtuelle, en ce moyen pour rencontrer des gens et peut-être, s'"enfarger" dans les fleurs du tapis de l'amour... En fait, j'ai décidé d'écrire ce billet dans le but de vous aider, hommes esseulés de ce monde, à vous créer un profil qui a du sens et qui donne envie d'en savoir un peu plus sur vous....

Voici donc en primeur:
 Les 5 choses à ne pas faire sur un site de rencontre lorsque tu es un homme

1. Mettre une photo de ton "chest" comme photo de profil
C'est quoi cette manie chez certains hommes de montrer une partie de leur anatomie à "qui voudra bien cliquer dessus"?? Sérieusement, je m'en fou un peu de ton "6 pack" ou de tes fesses... moi ce qui m'intéresse, c'est TA FACE!

2. Être un homme et s'inscrire dans la mauvaise catégorie
Mouais, j'ai vu ça... Un certain Jean, super motivé de rencontrer l'âme soeur, qui s'inscrit comme étant une femme. Mais Jean n'a vraiment pas l'air d'une Jeanne, si vous voyez ce que je veux dire (gros bras, moustache entretenue, bottes de cowboy, enfourchant sa moto le bandana au vent...) Bon, j'avoue ne pas être dans la peau de Jean. Peut-être se sent-il comme une Jeanne après tout... mais vous voyez, ça fait beaucoup trop de questions sans réponses et de mystères pour toutes les internautes féminines à la recherche de l'amouuuuurrrr. Jean devrait peut-être aussi prendre un cour pour mettre à jour ses connaissances dans la technologie... et redeviendrait ainsi un homme virtuel digne de ce nom.

3. Te décrire à ton "chum" de gars
"J'fais du boat l'été aik une douze de bières, j'mange des T-bones, j'shine mon char deux fois par semaine pis j'écoute la game aik les boys le mercredi"... mmmm, j'ai envie de toi savoureux homme cultivé aimant les bonnes choses de la vie. Non, tsé.

4. Jouer le rôle du mystérieux désaxé
Je dois l'avouer, "je pogne" sur les sites de rencontre. Je reçois donc des messages d'hommes voulant discuter et apprendre à connaître l'extraordinaire personne que je suis. Mais comme entrée en matière, j'ai déjà lu mieux que "Es-tu végétarienne? Mes sources m'ont dit que le serpent était le seul mammifère (sic!!) que tu ne mangeais pas" ou " Je t'ai croisé en sortant de l'épicerie, ton odeur m'angoisse".... EUHHH?? Des plans pour que j'aille faire mon épicerie en Ontario pour le restant de l'année et que je change les serrures de mon appartement. Personnellement, je n'ai absolument pas l'intention de jouer dans le remake de "Psycho" ou tout autre film impliquant un timbré et une jeune victime innocente... Soyons clair, ça "turn off". Je tiens également à préciser que de me faire appeler "petit papillon", "bel ange" et "rayon de soleil" me rend mal à l'aise... surtout quand le gars qui te dit ça dans un premier message t'envoie chier dans le deuxième parce que tu ne lui as pas répondu...

5. S'inscrire sous le nom
"jvatefourrercommeunedinde"
Hum. Je respecte la différence... mais vois-tu mon champion, je ne connais aucune fille qui pourrait sentir poindre en elle une parcelle de désir et d'intérêt avec un nom de profil pareil... Même chose pour "magienoune", "Gigabite" ou "Chip'n'Dave"... Quand je vois ça, j'ai le goût d'appeler ta mère et d'essayer de te comprendre. Je me demande même si tu as été allaité... À la limite, si tu es là à la recherche d'une relation sexuelle, tu pourrais t'appeler "jeveuxdusexe" ou "faismoilamour" et t'aurais 10 000 fois plus de chance que ça t'arrive. Tu pourrais aussi t'acheter "La psychologie féminine pour les nuls" et revenir t'inscrire sur le site une fois tes devoirs terminés.

Voilà! J'espère que ça vous aide un peu, messieurs (ou du moins, j'espère que ça vous fait sourire)... De mon côté, je vais aller voir si Pedro69 me voit encore dans sa soupe...